Eglise protestante évangélique de La Louvière - EPE La Louvière

Aller au contenu


Vous avez dit « Culte du dimanche matin » ?

           Il y a quelques années je suis revenu transformé d'une « pastorale », nous avions « travaillé » le thème du « culte ». Après la première rencontre « plénière » nous avons été bousculés dans nos habitudes et nos stéréotypes.
           Le mot culte n'apparaît jamais dans le Nouveau Testament pour définir ce que nous appelons « culte » ! C'est soit le culte juif, soit le culte idolâtre (Rom 9 :4 ; Actes 7 :42) ! Éventuellement on peut retrouver le mot culte pour expliquer une attitude intérieure du chrétien devant Dieu (Rom 12 :1).

           Le mot qui convient le mieux pour désigner ce que nous avons nommons « culte » serait alors le mot « servir », rendre hommage, adorer.

           Pourquoi ne pas appeler nos rencontres cultes ?

Dans l'Ancienne Alliance, le culte désigne un temps animé par les sacrifices, offrandes, les lectures des Écritures, les prières, des Psaumes, les bénédictions, quelquefois des danses (Ps 14 :3),  Le tout était strictement codifié, et marquait l¹attente du pardon, ou l'adoration.
Le culte de l'Ancienne Alliance n¹est que le l'ombre des réalités célestes (Hebr 8 :5), le service de la Nouvelle Alliance est le reflet du culte dans le ciel, du culte éternel !

           Dans la Nouvelle Alliance, le temps des rencontres est un temps de consécrations, de tout son être (le pardon nous est assurément accordé grâce au don de Christ). Le service joyeux et dynamique ne passe pas par une autre offrande que celle de nos coeurs préparés à rencontrer Dieu (Rom 12 :1 ; Hebr 12 :28). La liberté (2 Cor 3 :17) caractérise le culte ainsi que l'ordre (ce qui ne signifie pas austérité !). L¹exhortation et la louange (psaumes et hymnes) sont présentes. Les temps de « services » sont certes le dimanche matin, mais d¹autres temps sont mentionnés !

          Comme il est sociologiquement trop difficile de changer le nom de nos rencontres du dimanche matin (rassemblement, assemblée, services), je nous propose que ce soit nous qui changions ! Entrons le dimanche matin (par exemple) dans un temps de service que nous aurons préparé pour offrir à Dieu ensemble, notre adoration ce qui sera de notre part un culte agréable une bonne odeur qui montera devant Dieu.



Pasteur Joël Athia
  
Newsletter
Newsletter
Retourner au contenu